sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Ocean's Eleven de Steven Soderbergh
Avec : George Clooney, Brad Pitt, Andy Garcia, Julia Roberts, Matt Damon
Aussitôt sorti de prison, Danny Ocean décide de planifier un nouveau cambriolage d'envergure. Il constitue une équipe de onze personnes prêtes à tout dans le but de vider les coffres de trois des plus gros casinos de Las Vegas, réputés inviolables. En fait, l'appât du gain ne motive pas Danny Ocean. Il cherche avant tout à reconquérir sa femme, partie avec Terry Benedict, le propriétaire des casinos, que le héros veut ridiculiser…

Carré d'as.

A l'instar de Traffic, Ocean's Oleven prouve une nouvelle fois la capacité de Steven Soderbergh à rassembler une pléiade de stars autour de son nom. Film de stars donc, mais film avant tout conçu pour le plaisir du spectateur. Malgré les exigences du film de braquages, (préparation, casse, imprévus…), Steven Soderbergh réussit là où le Braquages de David Mamet échoue en imposant un point de vu original quitte à ne pas respecter certaines règles. L'absence d'obstacles majeurs, par exemple, interpelle mais elle confère au film un dynamisme indéniable tandis que la sophistication de la mise en scène (lumières, cadrage…), dans le prolongement de Traffic vient plutôt flatter le regard. Surtout, le film évite toute scène de violence inutile, d'où un plaisir encore décuplé…

Les crooners Frank Sinatra, Sammy Davis Jr. et Dean Martin se donnaient la réplique dans le film original dont Ocean's Eleven constitue le remake. Avec un George Clooney impérial, capable d'éclipser ses illustres prédécesseurs et une grande maîtrise technique Ocean's Eleven s'impose comme le divertissement de ce début d'année.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)