sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Playtime de Jacques Tati
Avec : Jacques Tati, Barbara Dennek, Billy Kearns, Rita Maiden, France Rumilly
Absurde Perfection

Playtime ressort cet été dans une copie en 70 mm restaurée et rallongée de dix minutes, une aubaine pour un fim experimental à bien des egards. Tout abord, l’intrigue minimaliste met en scène un groupe de touristes effectuant un drôle de circuit. Ils visitent jour après jour, les plus grandes capitales européennes, qui invariablement reproduisent les même motifs, tours de verre et avenues embouteillées. C’est à Paris que certains d’entre eux rencontreront le célèbre Monsieur Hulot...

Playtime révèle un sens comique rarement inégale sur grand écran. Il ne s’agit pas d’aligner des répliques cultes aussitôt démodées mais de parier sur une gestuelle bien plus efficace car intemporelle. Jacques Tati joue sur deux éléments majeurs, la géometrie et le geste. La répétition de motif spatiaux, de grandes lignes et d’angles droits, des couloirs et de tours de verre, traduit à la fois la perfection d’une modernité mal integrée par les hommes créatures imparfaites par nature. A la rigueur imposée par cette perfection, le film oppose une certaine poésie, incarnée à l’écran par les maladresses des personnages. La seconde partie du film entièrement consacrée à l’ouverture du grand restaurant en constitue l’exemple le plus frappant. Le metteur en scene prend son temps avant d’enchaîner les vignettes comiques sur un rythme effréné comme une succession de bombes à retardement.

A l’heure d’internet, des nouvelles technologies et d’une deshumanisation progressive de certains services, le propos du film reste toujours d’actualité. Même si certains choix peuvent agacer, comme l’absence de dialogues ou d’unee réelle intrigue, Playtime emporte l’adhesion des spectateurs par ce flottement si particulier que le film installe entre burlesque et poésie.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)