sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Plus Jamais de Michael Apted
Avec : Jennifer Lopez, Billy Campbell, Juliette Lewis, Tessa Allen, Dan Futterman
Après des années de galère et de petits boulots, Slim pensait qu’elle avait rencontré avec Mitch le prince charmant. Une superbe maison, une petite fille adorable, la serveuse vit un véritable conte de fées jusqu’à ce qu’elle découvre la véritable personnalité de son mari, entrepreneur aux amitiés douteuses, doublé d’un psychopathe qui n’hésite pas à la battre. Malheureuse, Slim tente de fuir et de divorcer mais les autorités ne peuvent lui venir en aide. Seule mais déterminée, elle décide de réagir...

Dans un mois riche en bonnes surprises, Plus Jamais se distingue par sa nullité. Comment le réalisateur de Cœur de Tonnerre, voire de Gorilles dans la Brume ou Blink, a pu commettre une telle horreur, voilà une des plus grandes énigmes de l’histoire récente du septième art ! En abordant un sujet consensuel, Plus Jamais tente avant tout de vendre du Jennifer Lopez, et comme d’habitude dans ce genre de film, le résultat est aux ras des pâquerettes. Rythme, acteurs, scènes de combats, tout sonne faux dans ce navet, la palme revenant à J-Lo tellement nulle que le film en devient jouissif. En effet, le spectateur pervers éprouvera un plaisir non dissimulé à la voir se faire casser la gueule, étant donné son jeu lamentable et caricatural.

C’est que Plus Jamais, à force de ridicule devient distrayant… jusqu’au final nauséabond, une saloperie comme on en a rarement vue dans le cinéma américain (et je pèse mes mots). Abandonnée de tous (vive l' individualisme), Slim devra apprendre à se battre pour se débarrasser de son mari, quitte à le tuer ce qui est légitime, cette défense constitue un droit divin. Un des films les plus détestable de l’année.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)