sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Embrassez qui vous voudrez de Michel Blanc
Avec : Michel Blanc, Carole Bouquet, Charlotte Rampling, Jacques Dutronc, Karin Viard, Bruno Podalydès
Plusieurs couples se retrouvent en vacances au Touquet. Elisabeth, mariée à Bertrand, un prospère agent immobilier, observe ce dernier se détourner progressivement d’elle, la belle Lulu supporte difficilement les crises de jalousie aigue de son mari Jean Pierre, Véronique doit surmonter les problèmes financiers de son ménage et le regard moqueur de son amie Elisabeth…

Avec Embrassez qui vous voudrez, Michel Blanc relève un pari difficile avec l’adaptation française d’un roman très britannique de Joseph Connelly, Vacances Anglaises. Le réalisateur de Marche à l’ombre s’appuie sur des dialogues ciselés et une des distributions les plus prestigieuses de l’année. Le film en pâtit quelque peu, il donne l’impression de recycler des acteurs et personnages du cinéma français contemporain (Sous le Sable, Carrément à l’ouest, Liberté Oléron…)

Mais Michel Blanc transcende ces stéréotypes à force d’humour noir à la fois pathétique à travers le personnage de jaloux maladif qu'il incarne, et pessimiste dans l’évocation des problèmes du couple Viard/Podalydes. Surtout le film se nourrit de notre incapacité chronique à communiquer et à notre lâcheté qui nous pousse plus à jouer qu’à exister. La révélation finale du personnage interprété par Vincent Elbaz en donne l’illustration la plus frappante. Cette dualité constitue le principal atout de cette comédie somme toute bien enlevée.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)