sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Créances de Sang de Clint Eastwood
Avec : Clint Eastwood, Jeff Daniels, Wanda De Jesus, Anjelica Huston
Les médias l’ont surnommé le tueur du code et il s’est fait remarqué par une série de meurtres particulièrement sanglants. Sur une scène de crime, l’inspecteur Terry Mc Caleb, croit apercevoir le meurtrier et se lance à sa poursuite, parvenant même à le blesser par balles, jusqu’au moment où terrassé par une crise cardiaque il s’écroule, laissant le criminel blessé prendre la fuite. Opéré et soigné grâce à une transplantation cardiaque, l’inspecteur aspire désormais à une paisible retraite qui sera de courte durée. Il reçoit la visite d’une jeune femme qui lui demande d’élucider le meurtre de sa sœur, dont le cœur lui a sauvé la vie. En dépit de sa santé défaillante, McCaleb acepte et se lance sur les traces d’un mystérieux braqueur…

Mon cœur mis à nu.

Avec Créances de sang, Clint Eastwood revient au cinéma policier de l’inspecteur Harry mais abordé ici sous un angle personnel intéressant. Icône de la série B consciente de son vieillissement, Eastwood joue avec son image de dur à cuire et livre une réflexion plaisante sur ce qu’il représente pour le cinéma, un petit peu à la manière de Woody Allen dans ses derniers films, Le Scorpion de Jade et Hollywood Ending. L'inspecteur Harry joue donc à figurer ses faiblesses, les limites d'un corps fatigué au bord de la rupture et condamné à subir l'épreuve du temps. En cela le film rappelle des films comme Impitoyable ou La Relève et sa mémorable scène de viol.

Créances de Sang pêche surtout par un scénario prévisible même si les récents polars américains, Calculs Meurtriers en tête ont prouvé qu’un film policier pouvait ne pas se réduire à la recherche d’un coupable. Néanmoins, l’élégance de la mise en scène et le charisme de Clint Eastwood suffisent à porter ce film policier accrocheur, débordant de personnalité.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)