sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Insomnia de Christopher Nolan
Avec : Al Pacino, Robin Williams, Hilary Swank, Maura Tierney, Martin Donavan
Pacte avec un tueur.

Will Dormer et son équipier Hal arrivent en Alaska pour aider la police locale à trouver le meurtrier d’une jeune adolescente. Ils ne tardent pas à découvrir la piste d’un ami écrivain de la victime, auquel il décide de tendre un piège. Mais les évènements ne se déroulent pas comme prévu et noyé dans le brouillard, Will abat par accident son coéquipier. Seulement, ce dernier devait témoigner dans une affaire de corruption dont Will faisait l’objet. Le tueur le sait et décide de faire chanter un Dormer, vacillant sur ses convictions et tourmenté par de violentes crises d’insomnies…

Remake d’un film norvégien éponyme réalisé par Erik Skjoldbjaerg, Insomnia n’en aborde pas moins des thèmes très américains comme la moralité et le sens du devoir. Une fois de plus, le film ne repose pas sur la recherche du coupable mais sur les relations entre le policier et l’assassin, ce que chacun sait ou croit savoir de l’autre. Chaque protagoniste tente de manipuler les autres, une ambivalence rendue à merveille par une nature bercée par une étrange pureté, les jours se confondant avec les nuits.

Christopher Nolan gère habilement le rythme du film, distillant les scènes d’actions au compte gouttes mais avec une efficacité certaine. Il accorde une grande place aux dialogues pour mieux figurer les errements, le cauchemar éveillé – il ne parvient plus à dormir - du personnage interprêté par Al Pacino. Parfaitement maîtrisé, un exercice de style de facture classique mais passionnant.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)