sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Incassable de M. Night Shyamalan
Avec : Bruce Willis, Samuel L. Jackson, Robin Wright Penn
Avertissement: Plus vous en lirez sur ce film, moins vous l’apprécierez à sa vision.

Agent de sécurité dans les stades, David Dunn passe une audition à New York pour obtenir un nouvel emploi. Mais, le train qui le ramène chez lui, à Philadelphie déraille. Dunn reste le seul survivant parmi les 131 passagers et par miracle il ne souffre d’aucunes blessures. Intrigué, il se rend compte qu’il n’est pratiquement jamais tombé malade au cours de son existence. Elijah Price, un collectionneur de Comics, atteint d’une maladie dégénérative des os, lui propose alors une stupéfiante interprétation de sa condition physique hors du commun…

Incassable fonctionne de la même manière que le Sixième Sens. Le réalisateur opte pour une construction similaire de son récit autour d’un homme en quête d’identité. On retrouve Bruce Willis, toujours aussi sobre, pratiquement la même bande originale, la même mélancolie et cette envie d’inverser le cours de la vie, de combattre la mort et la souffrance des protagonistes. Cependant, Incassable surclasse largement son prédécesseur. Le rythme est plus soutenu, les personnages apparaissent plus fouillés, les acteurs livrent de grandes performances et surtout le scénario apparaît extrêmement ingénieux. M. Night Shyamalan rend aussi un vibrant hommage à un certain cinéma populaire à travers l’évocation de l’univers du comics. Surtout, il offre une réflexion pertinente sur l’héroïsme. Ce n’est pas la peine d’en écrire plus sur Incassable, un film exceptionnel; pour ma part, je n’ai rien vu d’aussi haletant depuis Usual Suspects.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)