sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


8 Mile de Curtis Hanson
Avec : Eminem, Kim Basinger, Mekhi Phifer, Brittany Murphy, Eugene Byrd
"Je suis Rabbit – et toi la tortue, vite!
Je lapide rapide, tes rimes insipides
Tu t'inclines "Lickety –Splyt"
Je prends le gouvernail
Et mon cul blanc part traverser 8 mile"

8 mile est une production hollywoodienne plus que calibrée pour mettre en valeur le "plus grand rappeur du monde", son excellence Eminem. Alors forcément, côté cinéma c'est du classique. L'intrigue du film ne surprendra pas son public, mais Curtis Hanson (LA Confidential) en yes-man fait bien son travail. Et puis c'est toujours mieux que les films des années 60 qui étaient censés mettre en avant "le plus grand rocker du monde", son excellence Elvis the King. Aujourd'hui Hollywood mise sur le rap, question d'époque sans doute.

8 mile aurait pu être le "rap du bagne", mais plus simplement ce film décrit l'existence de Rabbit (Eminem) qui vit avec sa mère (Kim Basinger) et sa petite sœur dans une caravane à Detroit, le long de la ligne de démarcation entre banlieue blanche et quartiers noirs qui est surnommée 8 mile road. La vie de Rabbit est un échec, il trime dans une usine automobile, il a rompu avec sa meuf et son seul espoir de s'en sortir réside dans l'enregistrement d'une hypothétique démo et dans les combats de rap qu'organise son copain Future. Alors forcément des coups durs Rabbit tirera des grandes leçons sur la vie qui lui permettront d'avancer sereinement. Curtis Hanson décrit la vie des paumés de Detroit et 8 mile a ce parfum de vécu qui tient le spectateur en haleine. Le parcours est imposé, l'objectif est atteint.

Et Eminem dans tout ça? Il explose les rimes de tout son talent. C'est lui la star et il a visiblement pris beaucoup de plaisir à interpréter le rôle de Rabbit, son alter ego cinématographique. Un seul regret, Curtis Hanson a décidé d'en faire un clown triste. A chaque fois qu'Eminem est sur le point d'abandonner sa moue sceptique pour un sourire de satisfaction (et au regard de la vie de Rabbit ces moments sont rares), Hanson change d'angle et cache l'expression d'Eminem, réduisant ainsi la variété du jeu du rapper. 8 mile est un film qui plaira à tous ceux qui aiment le rap… et même les autres pourront se laisser prendre dans la sarabande verbale.

"Que tous les fans d'Eminem
Lèvent la main avec moi
Que tous les fans d'Eminem
Lèvent la main haut!"…
G.P.L. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)