sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Ni pour ni contre (bien au contraire) de Cédric Klapisch
Avec : Marie Gillain, Vincent Elbaz, Zinedine Soualem, Dimitri Storoge, Simon Abkarian
Caty, une jeune caméraman de vingts sept ans, mène une vie totalement ordinaire jusqu’au jour où elle rencontre par hasard une bande de braqueurs qui lui demande de filmer leurs casses. Après quelques tentatives réussies, la jeune femme ne peut résister à la tentation de cet argent facile et elle finit par se prendre au jeu. Jean, le chef du gang propose alors un braquage d’envergure pour lequel la bande a besoin de la complicité de Caty. Déguisée en prostituée, elle doit séduire le patron d’un dépôt…

Sorti seulement neuf mois après l’Auberge espagnole, Ni pour ni contre donne l’impression d’avoir été monté à la va vite bien que la gestation du fim remonte à quelques années. Cédric Klapisch aborde ici le fim noir, mais le scénario, élément crucial de ce genre de film, se contente d’aligner les clichés sur le milieu parisien sans compter de nombreuses imperfections qui laissent à désirer. Ainsi, on ne comprend jamais pourquoi les truands cherchent à filmer leurs méfaits.

Pourtant, Ni pour ni contre possède un certain charme, celui d’un film de potes plutôt divertissant. Une mise en scène alerte, des séquences de braquages plutôt convaincantes et quelques trouvailles amusantes (Zinedine Soualem en chorégraphe) suffisent à masquer les faiblesses de l’intrigue. Plutôt pour !
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)