sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Long Way Home de Peter Sollett
Avec : Victor Rasuk, Judy Marte, Altagracia Guzman, Melonie Diaz, Silvestre Rasuk
Il est des secrets que l‘on aimerait ne jamais voir révèler au grand jour. C’est le cas de cette liaison entre Victor et la « grosse Donna ». Chambré par ses potes, le jeune séducteur tente de redorer son blason. Il essaie d’approcher Jody, une jeune fille convoitée par tous les garçons du quartier. Mais la belle recherche un petit ami sérieux et elle rejette Victor. De retour à la maison, ce dernier doit composer avec les remontrances de sa grand mère. La vieille femme lui reproche en effet son influence néfaste sur sa sœur et son frère cadets…

Loin des clichés et du communitarisme à l‘œuvre dans le cinéma américain, Long Way Home explore les difficultés de l’adolescence avec une habileté certaine. Si les première minutes rappelent immanquablement la série des American Pie, le film surprend par sa liberté de ton et la profondeur avec laquelle il fait exister les différents personnages. De joutes verbales en attitudes provocantes, le Lower East Side, un quartier populaire de New York, devient le lieu de prédilection d’échanges, un espace de confrontation de la liberté de chacun avec son identité. Le conflit de génération entre Victor et sa grand mère dominicaine résume à lui seul cette ambivalence mais on sera surpris une fois de plus par la justesse de ton de ce jeune réalisateur qui évite toute forme de caricature. Pari réussi puisque Long Way Home impose un regard sensible et original sur la jeunesse d’aujourd’hui.
C.A. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)