sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Vertical Limit de Martin Campbell
Avec : Chris O' Donnell, Robin Tunney, Scott Glenn, Bill Paxton, Izabella Scorupco, Nicholas Lea
Au cours d’une ascension dans les montagnes de l’Utah, Peter Garrett est contraint de sacrifier son père afin de se sauver avec sa sœur d’une mort certaine. Incapable de se remettre de cet accident et miné par les reproches de sa sœur, il s’est reconverti dans la photographie. Au cours d’un voyage dans l’Himalaya, il retrouve cette dernière. Elle participe à une expédition montée par le milliardaire Elliot Vaughn mais le projet vire au cauchemar et elle se retrouve bloquée avec Vaughn dans une crevasse à près de 8000 mètres d’altitude. Peter décide de monter une cordée pour aller lui porte secours. Mais il ne reste aux survivants que de faibles réserves d’oxygènes et Garrett doit faire équipe avec Montgomery Week, une légende vivante de l’alpinisme qui semble avoir un démêlé avec Vaughn…

Vertical en met plein la vue, peut être un peu trop. Par exemple, certaines scènes sont un peu délirantes (Garrett saute sur une paroi rocheuse) ou sonnent faux (la neige en image de synthèse pour les avalanches). C’est que les délires visuels du réalisateur du Masque de Zorro et de Goldeneye s’accomodent plutôt mal de la rigueur imposée par le cadre naturel. Sinon, le film bien que spectaculaire met en scène des personnages bien plus complexes que dans n’importe quel blockbuster de base. Grâce à un script nerveux et habile, le film rend un bel hommage à tous ceux qui essaient de défier la montagne et surtout il souligne le sens de l’abnégation de ces héros. Finalement, même s’il reste moins percutant qu’un certain Cliffhanger, Vertical Limit reste un film tout à fait acceptable, spécialement réservé aux amateurs de sensations fortes.

J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)