sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La couleur du mensonge de Robert Benton
Avec : Nicole Kidman, Anthony Hopkins, Gary Sinise, Ed Harris, Wentworth Miller
Alors que l’Amérique s’indigne de l’affaire Monica Lewinsky, Coleman Silk perd sa place de doyen de l’université d’Athena pour avoir tenu des propos malheureux à l’encontre de deux étudiants noirs qu’il ne connaissait pas car ils ne n’assistaient jamais à ses cours.

Le viel universitaire pourrait facilement retrouver sa place et se blanchir des accusations de racisme en révèlant un lourd secret familial, mais rongé par l’orgeuil, il refuse de se plier au politiquement correct de la faculté et choisit de se retirer. Après le décès de sa femme, il approche Nathan zuckerman, un écrivain de talent installé dans la région auquel il confie son histoire et sa liaison avec la mystérieuse Faunia Farley…

Robert Benton signe ici une adaptation très académique de la Tache de Philip Roth, l’un des grands romans de ses dernières années. La Couleur du mensonge souffre principalement de la réécriture de l’histoire en vue de cette adaptation. Loin de la complexité du matériau d’origine, Robert Benton simplifie certains enjeux comme la dénonciation du politiquement correct, l’enfance de Faunia ou le parcours psychotique de Lester Farley. Les acteurs ne se montrent guère convaincant et souvent peu habités par leur rôle. Une curiosité pour ceux qui ne connaissent pas le roman de Philip Roth, une cruelle déception pour les autres.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)