sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Pas sur la Bouche de Alain Resnais
Avec : Sabine Azéma, Isabelle Nanty, Audrey Tautou, Pierre Arditi, Darry Cowl

Pour le plaisir

Sur la lancée de son précédent film, On connaît la chanson, Alain Resnais adapte une opérette des années 20 et livre à nouveau un petit bijou d’invention et de divertissement. Georges Valandray, un riche industriel populiste annonce à sa femme Gilberte la venue de Eric Thomson, un américain puritain avec lequel il cherche à négocier de juteux contrats. Il ignore qu’il s’agit du premier mari de sa femme dont elle n’a pas divorcé. Sa venue alarme Gilberte car elle pourrait dès lors remettre en cause son mariage avec Georges, lui qui a développé une délirante théorie sur le premier amour et la fidélité…

Malgré ses quatre vingts deux ans, Alain Resnis continue à s’amuser avec les spectateurs. On connaît son goût pour la comédie et les formes de récit originales, il signe ici un vaudeville réjouissant par sa liberté de ton. Alain Resnais s’affirme en effet une fois de plus comme un cinéaste libre : libre de faire apparaître et disparaître ses personnages comme des spectres, libre d’imposer une mise en scène enlevée et enfin libre de pointer du doigt les travers de ses contemporains. Alain Resnais se moque ainsi du populisme revendiqué de Georges Valandray comme de ses théories réactionnaires sur le mariage et la fidélité. A ce petit jeu, l’américain coincé joue le rôle du révélateur des travers des français mais Alain Resnais en fin portraitiste renvoie tout le monde dos à dos. Le discours politique lui importe peu, il s’amuse. C’est l’essentiel.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)