sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Assassination Tango de Robert Duvall
Avec : Robert Duvall, Rubén Blades, Kathy Baker, Lucinanna Pedraza, Julio Oscar Mechoso

Tueur à gages expérimenté, John J. Anderson attend tranquillement une retraite bien méritée qui lui permettra de s’occuper des siens, une nouvelle compagne et la fille de cette dernière. Son patron lui propose un contrat juteux. Il s’agit de passer quelques jours en Argentine, le temps d’éliminer un général de l’armée argentine à la retraite. John accepte cette mission mais les choses se compliquent quand la cible prend du retard. Le tueur doit rester quelques jours de plus qu’il met à profit pour visiter la ville et rencontrer ses habitants. Il découvre alors l’univers du tango et s’initie à cette danse dans les bras d’une jeune et sensuelle professeur. Mais les réalités de sa mission ne tardent pas à le rattraper…

Le titre résume assez bien le film. Il s’agit de la confrontation de deux mondes, la grâce du tango et la brutalité des missions d’un tueur solitaire. Robert Duvall se fait plaisir avec ce rôle de tueur à gages septuagénaire, touché par la sensualité de sa professeur de tango. Point fort du film, les ballets offrent une vision originale de l’Argentine tout en évitant la chronique sociale d’un pays en crise. Ce n’est pas le sujet d’un film qui se concentre avant tout sur la solitude de deux êtres un peu à la manière du Lost in Translation de Sofia Coppola. On regrettera néanmoins la facilité avec laquelle Robert Duvall bâcle l’intrigue criminelle ainsi qu’une certaine auto-satisfaction même si dans la torpeur estivale, Assassination Tango offre quelque chose de réellement différent.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)