sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le Cou de la girafe de Safy Nebbou
Avec : Sandrine Bonnaire, Louisa Pili, Claude Rich, Darry Cowl

La petite Mathilde vit seule avec sa mère Hélène depuis le divorce de ses parents. Quand elle découvre une lettre de sa grand-mère qui ne lui était pas destinée, elle sort son grand-père de sa maisons de retraite afin de retrouver cette femme mystérieuse qu’elle n’a jamais connue. Ensemble, ils partent pour Biarritz, bientôt rejoints par Hélène…

Le premier film de Safy Nebbou possède ses qualités, l’insouciance de la petite Louisa Pili, le talent des comédiens, Sandrine Bonnaire, Claude Rich ou Darry Cowl. Le réalisateur sait aussi évoquer quelques thèmes douloureux comme la l’amour, la mémoire, la vieillesse ou l’amour. Pourtant, le Cou de la Girafe ne tient pas ses promesses. La mise en scène fleure bon l’académisme, et le film enchaîne les situations les plus convenues jusqu’à un final maladroit, alourdi par une symbolique simpliste – on en a dis pas plus pour ne rien révéler ! – On peut donc rester parfaitement insensible à ce gentil mélodrame auquel il manque l’essentiel, du cœur et de la personnalité.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)