sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Bad Santa de Terry Zwigoff
Avec : Billy Bob Thornton, Tony Cox, Bernie Mac, Lauren Graham, John Ritter

Le Père Noël est une ordure

Difficile d’incarner le Père Noël lorsque l’on est alcoolique, obsédé sexuel et que l’on déteste les enfants. C’est pourtant le quotidien de Willie T. Stocks. Chaque année, il enfile son costume de père Noel et anime les fêtes dans un centre commercial toujours différent, secondé par Marcus un nain noir déguisé en elf qui l’aide à ne pas craquer. Il existe quant même quelques compensations et nos deux amis l’ont bien compris. Ainsi, la nuit de Noël, ils reviennent cambrioler le grand magasin dans lequel ils ont travaillé. Leur nouvelle cible, un centre commercial de la banlieue de Phoenix semble à priori facile. Mais différents imprévus viennent leur compliquer la tâche : Willie se fait de plus en plus remarquer par ses excès, et pour ne rien arranger un petit garçon les suit en permanence, persuadé que Willie est le véritable Père Noël…

La sortie d’un film comme Bad Santa fait plaisir à voir à quelques semaines des fêtes de fin d’année. Terry Zwigoff règle ses comptes avec ce fameux esprit de Noel. Oubliant les bons sentiments, le personnage incarné par Billy Bob Thornton affiche tout ce que l’Amérique puritaine déteste : alcoolisme, sexe et vulgarité. L’acteur endosse le costume de ce clown triste avec brio, rendant plausible sa possible rédemption. Certaines scènes s’avèrent particulièrement réjouissantes, notamment celles où il engueule les enfants qui lui demande un autographe. Le cinéaste compose une galerie de personnages complètement décalés de la serveuse fantasmant sur le Père Noël au responsable du grand magasin complètement coincé. La satyre s’accompagne également d’une intrigue vaguement policière ce qui rappelle l’univers décalé des frères Coen auteurs du scénario original. On pourra toujours regretter l’absence de la poésie qui animait Ghost World, le précédent film de Terry Zwigoff, il n’empêche ce Bad Santa confirme un talent qui fait souvent mouche.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)