sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Les Temps qui changent de André Téchiné
Avec : Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Gilbert Melki, Lubna Azabal, Malik Zidi

Antoine débarque à Tanger pour y diriger la construction d’un centre culturel. Il se rapproche ainsi de son premier amour Cécile, connue trente ans auparavant. Aujourd’hui elle anime divers émissions de radio locales et s’est mariée à un médecin juif marocain. Elle s’apprête aussi à recevoir la visite de son fils Sami et de son amie Nadia. Surtout, elle a tiré un trait sur sa liaison avec Antoine qui entend bien la reconquérir…

Après la déception Les Egarés et son classicisme austère, André Téchiné retrouve le Maroc pour un film plus léger. Les Temps qui changent surprend donc par sa liberté de ton et quelques effets de mise en scène étonnants, trouvailles du chef opérateur Julien Hirsch (Adieu). Sur le fond, André Téchiné travaille ses souvenirs et s’intéresse sur l’amour, sa fin et une fois encore avec le personnage de Sami, sur la difficulté à affirmer son identité sexuelle, motif récurrent de sa filmographie (J’embrasse pas, Les Roseaux sauvages…)

On regrettera donc une impression de déjà vu associée à une mise en scène trop figurative et nettement en retrait. Le cinéaste semble se chercher, et son film juxtapose les destins individuels sans que l’on perçoive à titre d’exemple le rapport en l’histoire de Antoine et Marie et les errements de Sami. Reste au final un film d’acteurs remarquables où chaque personnage est renvoyé à sa propre solitude.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)