sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


La Chute de Olivier Hirschbiegel
Avec : Bruno Ganz, Juliane Kohler, Alexandra Maria Lara, Corinna Harfouch, Ulrich Matthes

Avril 1945. L’armée rouge avance dans les faubourgs de Berlin Est, les alliés se rapprochent à l’Ouest. Malgré la défaite imminente, Hitler, retranché dans son bunker, croit encore la victoire du Reich. La Chute évoque les derniers jours du régime nazi vus à travers les yeux de Traudl Jung, secrétaire particulière du Führer.

Le film de Olivier Hirschbiegel se heurte tout d’abord à un problème de taille, celui de la représentation cinématographique de Hitler. Malgré toute l’étendue de son talent, Bruno Ganz ne parvient pas à incarner le dictateur. Il n’est pas Hitler et son jeu crée d’emblée un décalage avec le reste de la reconstitution historique. Il parvient néanmoins à rendre la folie destructrice et le cynisme absolu du personnage. Il se moque des souffrances du peuple allemand coupable à ses yeux de ne pas avoir su éviter la débâcle. Il continue d’éructer contre les juifs encore responsables de la chute de la grande Allemagne. Olivier Hirschbiegel filme la mort des bourreaux et révèle la véritable nature criminelle de ce régime totalitaire, son mépris de la vie humaine, sa folie destructrice, incarnation du mal absolu.

On peut néanmoins s’interroger sur ce qui motive une telle entreprise. Si le film n’humanise pas la figure de Hitler, il met mal à l’aise dès qu’il met en scène le bon peuple allemand victime de bourreaux qu’il s’était pourtant librement choisis. On a également du mal à croire à ce personnage de médecin SS idéaliste, à la naïveté de la secrétaire. Le film tente vainement de lui trouver des excuses et à travers elle, d’absoudre le peuple allemand de toute responsabilité. La secrétaire résiste in fine à ce procédé discutable. Elle admet que sa jeunesse ne saurait constituer une excuse sauvant de justesse ce film au propos très ambigu.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)