sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


L'Autre rive de David Gordon Green
Avec : Jamie Bell, Devon Alan, Josh Lucas, Dermot Mulroney

D’entre les morts

Le nouveau film de David Gordon invite à dialoguer avec les morts, à commencer par La Nuit du Chasseur, chef d’œuvre de Charles Laughton dont il constitue le remake exclusivement masculin. Nulle trace de la figure maternelle décédée dans l’Autre Rive, les deux garçons Chris et Tim vivent avec leur père dans la ferme familiale. L’arrivée de l’oncle Deel explose ce fragile équilibre. L’homme tue par cupidité le père afin de mettre la main sur un sac de pièces d’or. Les enfants s’en emparent et fuient à travers la moiteur de ce sud éternel des Etats-Unis.

A partir de ce schéma classique, David Gordon Green construit une fable singulière presque métaphysique. A côté du film de Charles Laughton, le film évoque surtout le cinéma américain des années 70 (Delivrance, Terrence Malick…) tourné vers une nature perçue à la fois comme un possible refuge et une source de danger. Surtout le film enregistre les soubresauts de l’Amérique profonde, ce vieux sud où la nature reprend ses droits sur une humanité en perdition. De cimetières de voitures en ports sinistrés, le film se joue dans des décors surréalistes comme autant d’échos aux pulsions ambigus des personnages : la blessure au pied de Chris de la scène d’ouverture, l’étrange manie de Tim qui avale tout et n’importe quoi.

Ces pulsions contradictoires déplacent progressivement le film sur le terrain du fantastique. Quelle est l’origine du trésor ? Avant de mourir, le père confie à ses fils que ces pièces convoitées seraient en quelque sorte un cadeau de Charon, passeur mythologique convoyant à bord d’une barque les âmes en Enfer. A la lueur de cette étrange révélation, le final prend une tout autre signification. Pur instinct de survie ou meurtre refoulé du père, cette scène scelle le sort des héros. Confrontés à la sauvagerie des adultes, revenus d’entre les morts, ces enfants sont devenus des hommes.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)