sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Les Conséquences de l'amour de Paolo Sorrentino
Avec : Toni Servillo, Adriano Giannini, Olivia Magnani, Raffaelle Pisu

Présenté en compétition à Cannes l’année dernière, les Conséquences de l’amour ne sort que maintenant ce qui en général ne constitue pas un gage de qualité. Impression confirmée dès les premières minutes par le héros hypocondriaque, un certain Titta qui aime à se décrire comme un homme totalement dépourvu d’imagination.

Qui est donc cet anti-héros atypique ? Pourquoi passe t il ses journées assis à une table dans le bar d’un grand hôtel perdu quelque part en Suisse, tel sont les minces enjeux d’un film qui ne décolle jamais. La prétention affichée de l’ensemble, les effets arty de la mise en scène ne parviennent jamais à masquer la vacuité d’un film où chaque scène semble étrangement banale. Même lorsqu’il filme la mort d’un homme que des mafieux vont couler dans le béton, Paolo Sorrentino agace par une sophistication trop tapageuse pour être honnête.

Il y a certes quelques scènes réussies et les apparitions de la ravissante Olivia Magnani mais elles sont rares pendant les cent minutes que dure ce film. A défaut d’amuser les spectateurs, Paolo Sorrentino réussit à épater la galerie. Pas sûr que le cinéma y gagne beaucoup.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)