sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Saw de James Wan
Avec : Leigh Whannell, Cary Elwes, Danny Glover, Ken Leung

Deux hommes se réveillent dans une cellule crasseuse avec chacun un pied enchaîné. Au centre de la pièce, un cadavre, la cervelle explosée. Ils sont les nouvelles victimes d’un tueur en série particulièrement vicieux qui leur intime l’ordre de s’entretuer s’ils ne veulent pas mourir tous les deux…

Premier film d’un jeune réalisateur australien, Saw débute comme Cube et s’achève comme Seven. James Wan croise habilement les références et se crée ainsi son propre univers au service d’une idée de départ plutôt astucieuse. L’intérêt du film réside dans sa violence psychologique extrême, le monde qu’il dépeint semblant se confondre avec la personnalité démoniaque du tueur. Ce dernier impose à ses victimes des pièges qui les confrontent à leurs pires angoisses.

Malheureusement, la mise en scène peine à tirer le meilleur parti de ces situations. L’emballage de l’ensemble tient plus du téléfilm même si James Wan sait jouer à merveille des apparitions du tueur caché dans la pénombre. Certaines invraisemblances viennent de plus relativiser cet exercice de style. Saw peut néanmoins s’appuyer sur l’enthousiasme de son jeune réalisateur, celui d’un film d’horreur qui s’assume parfaitement, chose suffisamment rare pour être signalée.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)