sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Brice de Nice de James Huth
Avec : Jean Dujardin, Clovis Cornillac, Elodie Bouchez, Bruno Salomone

Jeune surfeur immature, Brice attend patiemment la vague du siècle depuis la Baie des Anges, comme son idole, le Patrick Swayze de Point Break. Il mène une vie ponctuée de fêtes endiablées où il pratique son activité favorite: casser son prochain. Tout cet univers s’effondre le jour où son père finit en prison. Accompagné de Marius, Brice quitte Nice et s’enfuit vers le grand Ouest…

Jean Dujardin reprend ici le rôle du surfeur débile qu’il a crée il y a maintenant dix ans. Si le comédien parvient à rendre le personnage crédible, le film éprouve les pires difficultés à faire exister son univers. James Huth ne parvient pas à aligner deux bonnes séquences de suite. Conséquence, le film manque de cohérence, un effet renforcé par des blagues vaseuses et un humour nonsensique.

Le film alterne donc le meilleur (références à Point Break, caméos de Bruno Salomone, et de Elodie Bouchez…) comme le pire (absence de rythme, mépris du héros pour les autres personnages qui se transmet progressivement aux spectateurs…). Le résultat final n’est pas indigne mais avec un tel pitch comme dirait Ardisson, on pouvait s’attendre à mieux. Bref, ce Brice de Nice ne casse pas des briques.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)