sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Private de Saverio Costanzo
Avec : Lior Miller, Mohammad Bakri, Tomer Russo

Cohabitation

Une petite maison isolée dans la bande de Gaza. C’est ici que Mohamad, un professeur de littérature anglaise palestinien, vit entouré de sa famille. Il ne se doute pas un instant que la vieille demeure va devenir un enjeu crucial de la lutte sans merci que se livrent l’armée israélienne et les factions palestiniennes. Des soldats prennent en effet possession des lieux dont ils redistribuent les cartes: confinés dans le salon, Mohammad et sa famille ne peuvent plus monter à l’étage sous peine de représailles. Malgré les injonctions des siens, le professeur refuse de partir. Commence alors une nouvelle cohabitation forcée…

On pouvait légitimement se méfier d’un film traitant du conflit israélo-palestinien couronné dans un grand festival international. A l’arrivée, Private surprend par sa relative mesure et les qualités de la mise en scène. L’usage de la DV numérique fixe la maison dans une géographie et un quotidien incertains. Saverio Costanzo travaille ainsi les fractures de la société palestinienne et recentre le film sur Mohammad. Chaque membre de la famille se met en effet en porte à faux avec le patriarche. Sa femme veut quitter la maison, son fils veut lutter. Le professeur de littérature refuse ces alternatives : partir, c’est accepter le statut de réfugié, riposter, c’est courir à une mort certaine. Ne reste plus que la résistante non violente, seule solution digne de sagesse malgré les intimidations.

Contrairement au récent, La Porte du Soleil, les soldats israéliens parviennent à exister malgré leurs uniformes. Cachée dans une armoire, au péril de sa vie, la fille de Mohammad observe leurs tours de garde et leur doutes, confrontés à un supérieur hiérarchique paranoïaque. Ils ne sont au fond pas si différents d’elle-même, tout aussi vulnérables, même si après une fin peu optimiste, le fossé semble plus que jamais creusé entre ces deux peuples qui finiront nécessairement par cohabiter.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)