sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Lady Vengeance de Park Chan-wook
Avec : Yeong-ae Lee, Choi Min-sik, Su-hee Go, Kim Bu-seon

Remarqué lors du festival de Cannes 2004 avec Old Boy, un thriller aussi nerveux qu’alambiqué, Park Chan-wook clôt ici une trilogie consacrée à la vengeance et révèle en même temps ce que l’on pouvait redouter : un cinéma de poseur aussi violent que démagogique.

Geun-ja avait à peine 19 ans lorsqu’elle fut condamnée pour le meurtre d’un enfant de cinq ans, meurtre dont elle n’était pas coupable mais dont elle devait s’accuser pour sauver la vie de sa fille enlevée par le véritable meurtrier. La jeune femme passe ainsi 13 ans derrières les barreaux à mûrir sa revanche contre celui qui a brisé sa vie…

Très clairement, le film peine à avancer, Park Chan-wook ne sachant pas sur quel ton traiter son sujet. Dns une première partie, il se concentre sur la description d’un univers carcéral exclusivement féminin. Il n’en tire qu’un assemblage hétérogène de scènes sans intérêt écrasées par un humour très lourd et la prétention d’un réalisateur qui multiplie les allusions à la religion pour ce qui s’apparente surtout à un mysticisme de pacotille.

Mais tout bascule irrémédiablement dès que l’héroïne sort de prison et met son plan à exécution. On assiste alors à un remake nauséabond de M Le Maudit. Geu-ja enlève le tueur d’enfants et le confronte aux parents de ses victimes. Vont-ils se venger et l’assassiner sauvagement ? Le film n’essaie même pas d’entretenir le moindre doute. Après tout, le salaud viole sa femme dans la cuisine et comme le répète l’un des pères, il vaut mieux se faire justice soi même. Tout ceci est asséné avec un sérieux qui ne laisse planer aucune ambiguïté, habillage d’une imagerie réactionnaire déplorable aux antipodes de l’humanisme revendiqué par Fritz Lang. Un véritable scandale.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)