sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Domino de Tony Scott
Avec : Keira Knightley, Mickey Rourke, Edgar Ramirez, Lucy Liu, Mena Suvari

On a bien du mal à le croire après près de 2 heures d’une projection éprouvante mais Domino Harvey a bel et bien existé ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que Tony Scott ne lui rend pas vraiment hommage avec ce film d’une bêtise confondante.

Le réalisateur essaie donc de retracer la carrière de Domino Harvey. Issue d’un milieu bourgeois qui la maintient dans un carcan insupportable, la jeune femme devenue mannequin plaque tout pour devenir chasseuses de primes ! Cet argument minimal suffit à lancer l’intrigue d’un film d’action fouillis plombé par une mise en scène désordonnée.

Surtout, il réduit énormément la personnalité de Domino. Exit donc la drogue, l’homosexualité, le film ne vise aucune complexité. Il se complait dans un déluge de scènes mal pensées. C’est bourré de jump-cuts, de filtres bleutés et noyé dans une musique assourdissante, sans compter quelques scènes grotesques, l’apparition de Tom Waits en prédicateur fou ou le strip-tease de Keira Knightley dans le repère d’un gang de Los Angeles.

Seuls, le final et les apparitions de deux des acteurs de la série Beverly Hills présentent un quelconque intérêt mais cela illustre plutôt la mauvaise pente du cinéma d’action américain obligé désormais de s’inspirer des programmes de télé-réalité. Même Keira Knightley d’ordinaire si jolie apparaît bien laide, c’est dire à quel point Tony Scott s’est royalement planté.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)