sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Madame Henderson présente de Stephen Frears
Avec : Judi Dench, Bob Hoskins, Kelly Reilly, Will Young

Londres, années 30. Une veuve fortunée et iconoclaste, Madame Henderson rachète le Theâtre Windmill et engage un directeur artistique reconnu Vivian van Damme pour monter un nouveau spectacle. Le cabaret connaît un succès phénoménal grâce à une audacieuse revue, habitée pour la première fois par des femmes entièrement dévêtues, du baume au cœur pour les londoniens alors que les bombes de la seconde guerre mondiale s’abattent sur la capitale britannique.

De Stephen Frears, auteur en autre de The Snapper et Dirty Pretty Things, on pouvait attendre autre chose que cette comédie musicale sympathique et limitée. La vision du Londres de l’entre deux guerres traduit en effet un académisme gênant qui n’est pas rappeler l’esthétisme d’un feuilleton télévisé. Surtout, Stephen Frears n’exploite jamais réellement tous les aspects de son sujet. Il sacrifie le contexte sociologique de l’époque (crise économique, censure…) tandis que les numéros sont relayés au second plan. Seule l’opposition amusante entre la pétillante vieille dame et son génial producteur semble intéresser le réalisateur mais cela ne suffit pas à créer la folie qu’elle tel sujet appelait. Madame Henderson finit tout de même par nous émouvoir sur la fin avec l’évocation du Blitz mais sans ne jamais se démarquer d’un académisme rampant.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)