sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Le Passager de Eric Caravaca
Avec : Eric Caravaca, Julie Depardieu, Vincent Rottiers, Maurice Bénichou

Le constat s’impose des les premières images et ce voyage nocturne entre Paris et Marseille : on n’est pas là pour rigoler. Si thomas retourne sur les lieux de son enfance, c’est avant tout pour effectuer le deuil de son frère avec lequel, il n’entretenait plus de rapports depuis bien longtemps…

Sur place, le jeune homme retrouve des proches de son frère mais il préfère leur cacher son identité. Ces derniers habitent un vieil hôtel en dehors de la ville : Jeanne guette le retour du disparu, un adolescent orphelin, Lucas, se cherche un avenir. Leurs états d’âmes se rejoignent dans ces paysages tristes composés d’hôtels sans clientèle, de piscines vides et de plages désertes.

Ce film rude sonde un passé intenable, une enfance brisée par des actes indélébiles : si Thomas comme Lucas se cherchent une nouvelle famille, c’est pour échapper au poids d’un passé tragique et repartir sur de nouvelles bases, dépasser ce que le héros appelle son absence de talent pour la vie.

Pour ses débuts de metteur en scène, Eric Cavaca choisit un sujet difficile mais signe une œuvre forte tout en pudeur, peut être trop retenue. Ainsi le film donne parfois l’impression de faire du surplace, ne se dénouant que dans les dernières minutes et la révélation du drame originel, passage obligé vers des jours meilleurs à l’image de la note d’espoir qui clôt ce film exigeant.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)