sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


Wassup rockers de Larry Clark
Avec : Jonathan Velasquez, Francisco Pedrasa, Milton Velasquez, Usvaldo Panameno, Eddie Velasquez

L’idée de Wassup Rochers remonte à la sortie de française de Ken Park. Pour les besoins de la promotion de son film précédent, Larry Clark arpente les rues de South Central. C’est ici qu’il rencontre Jonathan Velasquez et ses amis skaters. Emballé par ces jeunes, le cinéaste décide de leur consacrer un film et passe ainsi plusieurs mois à leurs côtés, à partager leur quotidien.

Le résultat tranche avec l’ordinaire du cinéma américain qui accorde une place minimale à ces jeunes latinos coincés entre la misère de leur quartier South Central et le dédain voire le racisme des habitants des beaux quartiers. Leur mode de vie particulier entre punk rock et skate leur permet de juguler la pression de la rue et de supporter un quotidien sinistre.

Dans ses meilleurs moments, Wassup Rockers parvient à retranscrire cette rage sourde avec un sens du réalisme aigu porté par les talents de photographe de Larry Clark. Mais le film échoue dès qu’il cherche à créer de la fiction et se complaît dans une parodie inutile sur la fin qui décrédibilise la démarche de Larry Clark. Reste la dégaine incroyable de ces jeunes et une tendresse inhabituelle pour l’auteur des sulfureux Bully et Ken Park.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)