sommaire cinéma
@ chroniques de films
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques cinéma


OSS 117 - Le Caire nid d'espions de Michel Hazanavicius
Avec : Jean Dujardin, Bérénice Bejo, Aure Atika

Hubert Bonisseur de la Bath alias OSS 117. Les jeunes spectateurs découvriront à coup sûr le personnage crée par Jean Bruce au milieu des années 50 avec le film de Michel Hazanavicius. A l’époque, l’agent des services secrets français préfigurait la mode des James Bond, son exotisme et son cortège de gadgets, autant d’éléments que l’on retrouve dans cette nouvelle adaptation parodique. Sur ordre du président René Coty, OSS 117 débarque au Caire afin de préserver l’ordre du pays du chaos. Aidé par une jeune espionne égyptienne, il déjoue plusieurs complots instigués notamment par une secte d’intégristes ou un groupuscule d’anciens nazis nostalgiques du IIIème Reich.

Dans le rôle titre, Jean Dujardin excelle entre beaufferie et élégance, arrogance et tendresse. Le divertissement conjugue parfaitement des éléments du cinéma populaire d’antan comme les transparences utilisées dans les scènes filmées dans les voitures avec d’autres plus facilement identifiable par le public d’aujourd’hui comme le recours un peu trop systématique au second degré porté par un humour hérité de la grande époque de Canal +. Au scénario, Jean François Halin offre une relecture réjouissante du personnage franchouillard portant en lui les préjugés des français de l’époque. Audacieux mais finalement un peu juste. OSS 117 ne parvient que trop rarement à se démarquer de l’influence d’un univers télévisuel qui ne sied guère au grand écran malgré le plaisir évident du divertissement.
J.H.D. 

< autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)