sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Double Vie de Pierre Assouline, Gallimard
 
Adultère mode d'emploi

Un homme pénètre discrètement dans un parking où une femme l’attend. Ils sont amants et font l’amour dans une voiture à l’insu des caméras de surveillance jusqu’à l’incident. Les airbags se déclenchent au plus mauvais moment, blessant le sexe de l’amant. Il s’appelle Rémi Laredo et partage sa vie entre un travail à l’Institut d’art et de paléonthologie, une femme qu’il ne supporte plus et une maîtresse qui ne lui donne plus aucun signe de vie. Inquiet, il se demande bien comment il pourrait retrouver sa trace sans éveiller les soupçons. En despoir de cause, il décide de consulter directement le mari de sa maîtresse…

Etrange triangle amoureux que celui décrit dans le dernier roman de Pierre Assouline. La maîtresse disparue, le livre repose sur l’opposition entre le mari et l’épouse, elle, la bourgeoise matérialiste, lui l’universitaire idéaliste anticonformiste. Le livre le suit sur les traces de sa maîtresse, des recherches rendues difficiles par leur clandestinité avec en point d’orgue cette scène désopilante au cabinet du mari trompé, un célèbre proctologue. L’auteur manie les styles avec beaucoup d’élégance, il possède un certain talent pour construire une atmosphère particulère, à mi chemin entre film noir et la comédie burlesque.

Mais, le directeur de la rédaction du magazine Lire ne se contente pas de livrer un brillant exercice de style, il effectue quelques disgressions pour évoquer à travers la douce paranoïa de son héros, les dérives d’une société trop sécuritaire qui se donne les moyens technologiques de briser l’intimité des individus. « L’invention du portable aura au moins renouvelé les perspectives de l’adultère ». Le talent de Pierre Assouline aussi.

Prix des Libraires 2001.

Editions Gallimard (Folio) 267 pages, 5.10 euros

J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)