sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Zombies de Bret Easton Ellis par S.L.., 10-18
 

Des zombies : c’est ce que sont tous les personnages de ce recueil de nouvelles. Cependant, le titre original est « The Informers », qui signifie donc que ces personnages sont tous des indicateurs, des vendus. Ce sont des vendus au vide.

Zombies, on l’aura compris, reprend les thèmes développés dans Moins que zéro, American Psycho et Les Lois de l’attraction. On voit le parcours de treize narrateurs (pour treize nouvelles) qui se connaissent tous, et certains que le lecteur a déjà rencontrés dans les précédents écrits d’Ellis. Ce parcours est forcément stérile, car ils sont beaux, riches, drogués et inutiles. Bryan Métro est une rock star qui viole et ne sait rien faire d’autre, à part se droguer. Anne écrit à Sean de Los Angeles pour lui raconter son séjour dans cette « autre planète » superficielle, qui la dévorera si bien qu’elle ne la quittera jamais. Jamie est un vampire qui s’angoisse non pas en tuant ses victimes, mais en découvrant que leur sang est infecté parle L.S.D. Trois jeunes paumés kidnappent et tuent un enfant. Etc., etc.

Pour sa quatrième publication, Ellis est allé un fois de plus au fond des choses, de ses choses : la mal être et la violence. Zombies est néanmoins différent des autres romans car c’est précisément un recueil de nouvelles. La forme permet d’appréhender autrement les horreurs quotidiennes qui y sont racontées. Le fond permet de confirmer la vision ellisienne de cette génération perdue.

La musique des années 1980 (encore et toujours), l’université, le surf, la plage, les parties, la drogue font qu’on lit Zombies avec l’impression de retrouver quelqu’un que l’on connaît depuis longtemps. Et c’est vrai. On retrouve d’abord des personnages, et surtout le style immuablement froid et répétitif d’un Bret Easton Ellis plus ironique que jamais. Et on apprécie toujours autant.

Editions 10/18 (Domaine Etranger), 276 pages, 6.90 euros

S.L. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)