sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

100 Bullets de Brian Azzarello et Eduardo Risso, DC COMICS
 
A bout portant

« Murder – Imagine you can get away with it scot-free ». Voici résumé en une phrase le pitch d’un des titres phares de l’univers du comics américain contemporain.

Au centre de l’intrigue de 100 Bullets, un mystérieux informateur, l’agent Graves. Au début de chaque nouvel épisode, il contacte un nouveau personnage et lui fournit un attaché case avec à l’intérieur, des photos, des preuves, une arme et des balles. Graves offre en effet à ses différents interlocuteurs l’occasion de se venger des individus responsables de leur tragédie personnelle.

Premier cas de conscience, Dizzie Cordoba, une jeune femme tout juste sortie de prison. Son mari et son enfant furent tués au cours d’une fusillade entre gangs, c’est du moins ce qu’elle a toujours cru. Graves lui apprend une autre vérité nettement moins reluisante et lui offre l’opprtunité de se venger. Viendra ensuite le tour de Lee, barman déchu après des rumeurs de pédophilie…

Brian Azzarello (scénario) et Eduardo Risso (dessin) ne se contentent pas de mettre en scène les états d’âmes d’une amérique peuplée de loosers ou de laissés pour compte. Inspiré par toute une tradition de roman noirs, 100 Bullets délaisse progressivement l’étude d’un cas de conscience pour un thriller paranoïaque haletant. Peut on vraiment faire confiance à l’agent Graves et à ses accolytes ? Quelles sont ses motivations et ses liens avec les personnes qu’il contacte ? Dès Shot Water Back (épisode 4-5), les auteurs égrennent les pistes et les zones d’ombre d’un personnage énigma tique, retors et manipulateur.

100 Bullets effectue alors une brillante relecture de différents mythes américains modernes, films noirs, ghettos urbains et surtout la théorie du complot si chère à Chris Carter et à ses X-Files. Beaucoup de questions après la lecture de ses premiers volumes et une seule certitude, découvrir la suite au plus vite !

100 Bullets numéros 1 à 14, 2$50 chaque, v.o. éditée par Vertigo (DC Comics), existe aussi en Trade Paperback : First Shot, Last Call (ép. 1-5) et Split Second Chance (ép. 6-14). Existe aussi en V.F. sous le titre A bout portant.

J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)