sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Soudain dans la forêt profonde de Amos Oz, Gallimard
 

Deux jeunes enfants Matti et Maya vivent dans un village sinistre perdu au milieu d’une inquiétante forêt. Les animaux, mammifères, oiseaux et poissons ont en effet mystérieusement disparu du jour au lendemain. Pour les adultes, il s’agit d’un mauvais coup du démon de la nuit Néhi, une hypothèse qui ne satisfait pas la curiosité des enfants. Il partent ainsi explorer la forêt afin d’élucider le mystère de la disparition des animaux.

Entre le folklore yiddish et le conte de facture plus classique, Amos Oz raconte une histoire universelle de peur et de tolérance. Outre le départ des animaux, le village doit composer avec d’autres phénomènes étranges comme la maladie du vieux Ghimon où le hennissement du petit Nimi. Ces deux personnages sont méprisés par le reste des villageois, une méchanceté qui cache difficilement l’incapacité des adultes à vivre en harmonie avec leur conscience.

Fidèle à une certaine forme de tradition orale, Amos Oz donne corps à cette histoire dans une langue simple mais vivante, en tout cas agréable à lire. Malheureusement, en dépit des nombreuses allégories que seuls les adultes peuvent saisir, son livre s’adresse manifestement à un jeune public ce qui en atténue la portée.

J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)