sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

300 de Frank Miller, Dark Horse Comics
 

Les guerriers de l’ombre

Les spartiates s’entraînent au combat. Les spartiates se lèvent contre les armées perses. Les spartiates meurent sur les champs de bataille. Mais les guerriers de la cité du Péloponnèse ne cèdent pas et ont en ce sens acquis une certaine postérité. Frank Miller s’inspire librement d’un épisode fameux de l’Antiquité. Alors que la grande armée du souverain perse Xerxès s’apprête à envahir une Grèce divisée, 300 guerriers de Sparte tiennent tête aux légions ennemies au défilé des thermopyles. Sacrifice décisif puisqu’il fédère autour des guerriers spartiates les soldats de toutes les cités de la Grèce Antique.

Ces hommes ne sont pourtant pas des héros ordinaires. Ils cultivent une arrogance, une brutalité fruit d’un apprentissage douloureux, Sparte se débarrassant de ses éléments les plus faibles. La cité formait les guerriers les plus terribles de la Grèce Antique commandés par le roi Léonidas. Frank Miller évoque son ascension, son sens de l’honneur et quelque part sa folie. Pour les spartiates, la vie vaut moins que la liberté quitte à utiliser des méthodes condamnables pour l’imposer. En ce sens, ces guerriers ne détonnent pas dans l’œuvre de Miller. On se rappelle de sa relecture totale de Batman, le héros crée par Bob Kane vieilli devenant sous les traits de Miller un fervent partisan de l’autodéfense.

La tragédie devient inévitable mais parfaitement assumée. On retrouve certains éléments clés de l’œuvre de Miller : l’usage des ombres, la dureté des traits, la brutalité de certains séquences. Comme ses héros, l’auteur ne s’embarrasse pas du moindre détail superflu. Un guerrier sparte ne parle pas pour ne rien dire, il agit. Miller sait mieux que quiconque capter le souffle épique de la bataille, impression renforcée par le format extra large de la bande dessinée. Qu’importe le discours politique ambiguë, 300 s’impose comme une des œuvres les plus originales de ces dernières années, une œuvre à découvrir de toute urgence en attendant la sortie du film de Zack Snyder.

Editions Dark Horse Comics, 88 pages, 30 dollars
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)