sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Persepolis, tomes 1 et 2 de Marjane Satrapi, L'Association
 

Grandir à Téhéran

Née en Iran, exilée en Autriche puis en France, Marjane Satrapi a hérité d’une lourde histoire jalonnée d’invasions barbares, de guerres civiles et d’assassinats politiques. Enfant, elle assiste aux dernières heures du régime du Shah puis à la Révolution Islamique qui débouche sur la guerre quand l’Irak voisin décide d’envahir son voisin chiite.

A Téhéran, le régime islamique accentue sa répression. Les prisons iraniennes accueillent désormais 300 000 personnes, dix fois plus qu’au temps du Shah. Pourtant, ce n’est pas la violence sourde et aveugle des mollahs que l’on retient du récit mais la régression morale qui l’accompagne : port du voile, interdiction de la musique et de l’alcool. Les gardiens de la Révolution insultent celles qui leur résistent et leurs maris qualifiés d’ordures occidentales. Le savoir, la connaissance ne servent plus à rien. Aussi, l’ancien laveur de carreaux du quartier porte la barbe et récite le Coran. Suffisant pour diriger l’hôpital et exercer la volonté divine, seule apte à guérir les patients.

Marjane Satrapi ne se contente pas d’illustrer son enfance broyée par la folie des hommes. Persepolis rend surtout un vibrant hommage à sa famille, son grand père emprisonné sous le régime du Shah, son oncle Anouche supplicié par les islamistes. Mais c’est le personnage de la grand-mère lucide qui retient le plus l’attention de par sa bonhomie teintée de résignation. Chaque matin, la vieille femme cueille du jasmin qu’elle place ensuite dans son soutien gorge, une manière d’embellir une vie difficile, le genre d’images qui ne vous quitte pas, de parfum qui ne s’oublie pas.

L'Association, 76 pages, 15 euros par volume

J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)