sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Le Scaphandre et le Papillon de Jean-Dominique Bauby, Pocket
 

Je suis vivant

Locked in syndrome. Un mot pour désigner le mal terrible qui s’est abattu sur Jean-Dominique Bauby par une belle après-midi de décembre 95. Mal remis d’une attaque cérébrale, l’ex-rédacteur en chef de la revue Elle a perdu l’usage de presque tous ses membres. Seul reste un œil avec lequel, il peut encore communiquer avec ses proches…

A quoi sert-il d’écrire dans ces conditions ? Sans doute à rester vivant aux yeux de ses siens puisqu’une ébauche, une ombre, un bout de papa, c’est encore un papa. Jean Dominique Bauby livre le témoignage puissant et singulier d’un homme prisonnier de son propre corps, un corps qui le fait souffrir et dont il ne peut s’évader que par le biais de son imagination.

Il déploie un réel talent pour tirer vers le haut les quelques anecdotes qui lui reviennent à l’esprit. Toutes disent la douleur mais également le courage d’un homme qui se bat contre la maladie. Il enregistre quelques progrès, tourner la tête, réciter l’ensemble de l’alphabet.

Tout cela fait il un livre ? L’écriture du livre lui offre une sorte de respiration, lui permet de vagabonder comme ce papillon qui quitterait son scaphandre. Aujourd’hui, Jean Dominique Bauby est mort mais son souvenir demeure grâce à ce récit poignant, le témoignage d’un homme qui n’a jamais renoncé à vivre.

Editions Pocket, 139 pages, 4.50 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)