sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Séquelles ordinaires de Eric Paradisi, Gallimard
 
Luca porte un prénom lumineux mais sa vie se résume à des ténèbres, celles de son petit appartement parisien qu’il ne quitte presque plus depuis le départ de sa femme Marie. Elle ne supportait plus l’isolement et vivait mal sa propre incapacité à mettre au monde un enfant. Luca erre ainsi dans les pièces de son appartement désert jusqu’au jour où il croise une nouvelle voisine Solène qui ne le laisse pas indifférent…

Eric Paradisi parvient presque à surprendre avec cette histoire peu originale au premier abord. Les premiers chapitres égrènent les notes d’une partition que l’on a souvent lue dans d’autres romans. L’intrigue progresse peu, les personnages peinent à exister. Le livre ne décolle vraiment qu’à partir du moment où Eric Paradisi explore les névroses de ses héros. Malgré toute leur bonne volonté, ils ne parviendront pas à s’entraider.

Luca et Marie ne se voient que pour s’échanger le chien Matisse dont ils se partagent la garde alternée. Solène ne parvient pas à assumer le travail qui lui permet de gagner sa vie et sombre petit à petit dans la folie. L’aliénation guette les personnages de ce petit livre sans prétention auquel il manque juste un petit peu d’émotion.

Editions Gallimard, 158 pages, 14.50 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)