sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Le Soleil des Scorta de Laurent Gaudé, J'ai Lu
 

Le peuple du soleil

Les Scorta n’ont rien ou si peu mais ils sont riches de ce que leur donne leur terre natale des Pouilles. De 1870 à nos jours, de Montepuccio à New-York, Laurent Gaudé écrit l’histoire de cette lignée née d’un malentendu tragique. Les Scorta tirent leur nom de Rocco, enfant illégitime que les villageois voulaient tuer par superstition. Devenu un brigand sans foi ni loi, il signe un pacte avec l’Eglise. En échange de sa fortune, il demande en échange à ce que les siens déshérités soient enterrés en grandes pompes pour que tout Montepuccio enlève son chapeau devant la procession des Mascalzone.

Les enfants de Rocco repartent donc de zéro. Ils tentent vainement leur chance en Amérique mais finissent à force de travail et d’abnégation à se faire une petite place au soleil. L’écriture de Laurent Gaudé joue la carte de la simplicité. Elle restitue le charme pittoresque de ces petits villages italiens jusque dans leurs spécialités culinaires et leurs superstitions, leur rapport ambigu à l’Eglise. Mais surtout, en se plaçant à hauteur d’homme, l’écrivain parvient à nous faire ressentir au plus près les joies simples de ces hommes et de ces femmes. Leur bonheur culmine lors du grand banquet organisé par Raffaele sur une grande terrasse aménagée en bord de mer, un festin dont ils se souviendront toute la vie.

Le nom importe plus ici que tout autre chose. Les Scorta se transmettent de génération en génération les mêmes valeurs de respect et de courage jusqu’à bientôt former une longue chaîne humaine, succession de vie et de mort pareille à une chaîne d’olives sans fin. Le temps passe, certains meurent mais la vie continue pour les autres car les hommes comme les olives sont éternels sous le soleil de Montepuccio.

Editions J'ai lu, 248 pages, 5.60 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)