sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

L'Ogre de Jacques Chessex, Grasset (Cahiers Rouges)
 
Dévoration

Les hauteurs du canton de Vaud bruissent d’étranges rumeurs. Au début des années 70, la jeunesse exulte et refuse les signes immuables de l’autorité. Elle chante les refrains de Joan Baez ou Donovan et rêve de reprendre son destin en main. Jean Calmet observe quant à lui les évènements de loin. Contrairement à ses élèves, ce professeur de latin ne croit guère en un avenir radieux. Les images de son père à la fois tyrannique et jouisseur sans entraves continuent à le hanter et menacent son fragile équilibre mental.

Dans l’œuvre de Jacques Chessex, L’Ogre tient une place à part. C’est le roman qui l’a révélé au public français grâce au prix Goncourt, l’un de ces livres qui marquent durablement les esprits. Jacques Chessex conjugue ici l’atavisme paysan de ses origines (la ferme de ses parents, La fosse aux Ours) avec la modernité revendiquée par la jeunesse. Jean Chalmet se débat au milieu, entre le souvenir de son père et ses désirs. Il ne parvient pas à séduire la jeune Thérèse qui lui préfère Marc, un garçon de son âge. Le docteur Chalmet ne se posait guère de questions. Malgré les longues après-midi de consultations à travers tout le canton, il ne se refusait aucun plaisir, en particulier charnel.

Son souvenir encombrant se déploie sur les lieux et se lit sur les visages de ceux qui l’ont connu. Il dévore petit à petit le quotidien du petit professeur carrément terrorisé par l’urne funéraire de ses cendres. Le contraste avec la jeunesse en effervescence est saisissant. Le fils doit se libérer de l’héritage du père sous peine de ne plus exister. Ce qui précipite sa fin tragique.

Éditions Grasset (Cahiers Rouhes), 208 pages, 7.10 euros


J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)