sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Un mal qui répand la terreur de Stewart O'Nan, Editions de l'Olivier
 
Jacob Hansen garde de sérieuses séquelles de la guerre de Sécession. A la fois Shérif et prêtre d’une petite bourgade du Wisconsin, il essaie d’oublier les traumatismes du passé. Un jour, il découvre le cadavre d’un jeune soldat, mort selon le diagnostic de son ami médecin de la diphtérie. Jacob doit agir vite pour empêcher l’épidémie mais il ne peut se résoudre à brûler le cadavre à cause du respect que lui inspire les morts (une conséquence de la guerre…). Inexorablement, la diphtérie se répand, s’attaquant aux proches du héros de plus en plus débordé alors qu’un gigantesque incendie, dévié par le vent, se rapproche rapidement de Friendsheap…

Apocalypse Now.

Avec ce cinquième roman traduit en français, Stewart O Nan risque fort de s’imposer comme l’une des figures majeures de la littérature américaine. Un Mal qui répand la terreur démontre une grande maîtrise des principaux éléments constitutifs de la narration. Inspiré par divers films d’épouvante. L’auteur se montre particulièrement efficace dès qu’il s’agit de superposer différentes temporalités, le présent de l’épidémie et le traumatique passé de la guerre, dont les résurgences se font l’écho du déclin mental d’un héros ambigu, ne serait ce que parce qu’il est à la fois représentant de Dieu et des hommes. L’auteur excelle dans la description des errements de ce personnage, (matérialisé par un troublant récit à la seconde personne…) livrant un combat inégal contre la nature (ou le mal ?…).

Stewart O’ Nan s’inspire de divers films d’épouvante. Difficile de ne pas y déceler un lien avec le nihilisme de Georges A . Romero dans sa description d’une société américaine en pleine décomposition et surtout dans sa figuration d’antihéros ambigus. Une œuvre majeure de la littérature contemporaine américaine.

Editions de l’Olivier, 256 pages, 18.29 euros

J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)