sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Le mal de mer de Marie Darrieussecq, Gallimard (Folio)
 
Roman assez étrange, Le Mal de Mer met en scène une jeune femme fermement résolue à abandonner sa vie trop routinière de mère de famille. Un beau jour, elle plaque tout et avec sa petite fille et elle se réfugie dans une station balnéaire de la côte basque. Les recherches se coordonnent pour tenter de retrouver sa trace, son mari engage un détective privé…

Avec le Mal de Mer, Marie Darrieussecq livre une œuvre tout sauf policière. Bien sûr, la recherche de la disparue constitue le fil conducteur de l’intrigue mais il s’agit avant tout d’une écriture de l’absence comme en atteste la présence de personnages peu expressifs. Il en résulte pour les femmes, un savant jeu sur les pronoms et les personnes dont le but est de brouiller les frontières entre les diverses générations, mère, fille petite fille…

Plus originale, la place prépondérante de l’élément marin au sein du roman. Symbole psychanalyste du trouble, la mer devient ici la figuration des angoisses existentielles de l’héroïne face à son train train-routinier auquel elle tente d’échapper. Un bon petit roman aux troublantes qualités littéraires et dont la meilleur idée consiste à suggérer que ce mal de mer dont il est question c’est la vie figée dans sa normalité quotidienne que seul des rouleaux peuvent engloutir… pour aborder d’autres rives ?

Editions Gallimard (Folio) 138 pages, 3.80 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)