sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Robert des noms propres de Amélie Nothomb, Albin Michel
 
Rien à voir avec le dictionnaire, Robert existe vraiment et l’auteur la rencontré jusqu’à écrire quelques textes pour lui. Pourtant pour la remercier, cet ingrat n’a rien trouvé de mieux que de la tuer…

Cadavre exquis.

Le lecteur devine vite que le destin de la petite Pléctrude n’aura rien d’ordinaire. Sa naissance sous de très mauvais auspices alimente les colonnes des faits divers tragiques avec le meurtre de son père par sa mère Lucette, laquelle se suicide quelque temps après sa naissance, en prison. Clémence, sa tante la recueille et succombe très vite au charme de cette enfant prodige réellement douée pour la danse…

Amélie Nothomb ne laisse personne indifférent, et invariablement elle sort un nouvel opus à chaque rentrée suivant une mécanique littéraire bien huilée : personnages au destin hors du commun et au nom exhubérant et langue simple au style acerbe et cynique. Depuis plusieurs années, les livres s’enchaînent et répètent des mêmes motifs plus ou moins similaires comme si la romancière n’avait plus rien à prouver. A cet égard le livre atteint des sommets de roublardise quant il évoque de faciles sujets de société (l’école de danse et ses maîtres bourreaux, l’anorexie…).

Pourtant, ce Robert des noms propres suscite un semblant d’intérêt car son auteur sait mieux que quiconque préserver un semblant de suspense par son écriture référencée à la fois loufoque et grave. Orchestré avec un humour noir désopilant, il s’agit d’une critique acerbe d’une certaine culture de l’apparence et de la performance ainsi qu’une illustration amusante de la folie de certains parents vis-à-vis de leurs enfants. Surtout, la romancière opère une saisissante mise en abîme finale qui suffit à racheter les faiblesses de l’ensemble et annonce peut être la remise en question d’un système d’écriture arrivé à saturation.

Editions Albin Michel, 180 pages, 14.50 euros
J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)