sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Comment je suis devenu stupide de Martin Page, J'ai lu
 
Antoine, le héros de Comment je suis devenu stupide, est décidé à devenir bête, pour lui l’ultime solution du bonheur. Il essaye tout : l’alcoolisme, le changement de décor, le suicide, la consultation médicale, le travail informatique, mais sans succès. Le roman retrace donc les élucubrations d’un personnage attachant par sa sensibilité et sa maladresse, car Antoine est une espèce de grand nigaud surdoué. C’est drôle et bien écrit, les références et les figures de style ne manquent pas…

Comment je suis devenu stupide aurait donc pu être un livre intelligent. Mais non. Martin Page a opté pour une trop grande facilité d’écriture. Du coup, le livre n’est que lisible, et donne l’impression frustrante que l’auteur aurait pu mieux faire, surtout quand on l’écoute parler de sa conception de l’intelligence : « Une chose que l'on peut admettre, c'est que fréquenter de grandes œuvres, se servir de son esprit, lire des ouvrages de génie, si cela ne rend pas intelligent à coup sûr, cela rend le risque plus probable. Bien sûr, il y a des gens qui auront lu Freud, Platon, qui sauront jongler avec les quarks et faire la différence entre un faucon pèlerin et une crécerelle, et qui seront des imbéciles. Néanmoins, potentiellement, en étant au contact avec une multitude de stimulations et en laissant son esprit fréquenter une atmosphère enrichissante, l'intelligence trouve un terrain favorable à son développement, exactement de la même façon qu'une maladie. Car l'intelligence est une maladie.»

Pourquoi ce roman n’est-il pas plus intéressant, comme semble l’être son auteur ? Il manque quelque chose, on ne sait pas quoi exactement. Mais ce qui est sûr, c’est que c’est dommage.

J'ai lu, 124 pages, 4 euros
S.L. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)