sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

Pastorale Américaine de Philip Roth, Gallimard
 
Pastorale Américaine est le roman qui a fait le plus connaître Philip Roth en France. Il a obtenu le Prix du Meilleur Livre étranger en 2000, et non sans raison.

« La vie de Levov le Suédois avait été, à ma connaissance, très simple et très banale, et par conséquent formidable, l’étoffe même de l’Amérique. » C’est ce que pense Zuckerman l’écrivain, héros récurent et double littéraire de Philip Roth. Il se trompe. Seymour Lelov, dit le Suédois, le beau jeune homme sportif, idolâtré au temps du lycée, petit-fils d’immigrés juifs est en effet devenu un grand et fort Américain. Mais sa fille Merry brisera cette way of life digne du plus parfait WASP, et il se retrouvera à souffrir, déchiré par une tourmente face à laquelle il restera désespérément impuissant.

Pastorale Américaine est le récit d’une malédiction familiale : « Tout est contre eux, tous les agents, tous les facteurs hostiles à leur mode de vie. Toutes les voix de l’extérieur qui condamnent leur vie sans appel ! ». Divisé en trois grands chapitres : Le paradis de la mémoire, La chute et Le paradis perdu, le roman n’est pas facile d’accès. Sa construction est faite de multiples niveaux de lecture qui atteignent le sujet du livre lui même : c’est l’histoire d’un homme, d’une communauté, d’un pays, et sans doute plus encore, d’une déchéance universelle mais aussi extrêmement personnelle.

La lecture peut être pénible et savoureuse à la fois, mêlant le vrai et le faux, le plaisir et la douleur, la morale et la perversion, l’écriture ou la vie, expression et titre du célèbre récit concentrationnaire de Jorge Semprun qui trouve ici un autre sens (mais est-il si différent ?).

Editions Galliamard (Folio) 580 pagses, 6.40 euros.


S.L. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)