sommaire littérature
chroniques de livre
dossiers et articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques littéraires

La Peste de Albert Camus, Gallimard
 
Humain trop humain

« A première vue, Oran est, en effet, une ville ordinaire et rien de plus qu’une préfecture française de la côte algérienne. » C’est pourtant ce port que choisira Albert Camus pour situer l’intrigue de ce classique de la littérature française.

D’emblée, l’auteur de l’Etranger joue la carte du réalisme, accordant une précision extrême à la description des premiers symtômes de cette étrange épidémie. Malgré des preuves accablantes, le docteur Rieux se refuse à envisager l’impensable. Oran est frappée de plein fouet par la peste, des milliers de personnes meurent de la maladie, les autorités placent la cité portuaire en quarantaine.

Le roman suit alors les destins croisés de différents personnages, chacun illustrant une facette de l’humanité entre résistance et résignation, désespoir et courage. Ainsi l’œuvre s’organise autour de l’humain, et si le récit se poursuit, c’est par sa transmittion d’un personnage à un autre, jusqu’à ce que l’identité du narrateur soit révélée.

Le livre se distingue en outre par sa portée historique, celle d’une société en état de siège , allégorie de la France occupée, rongée par un mal indéterminé mais prompt à détruire ses certitudes. Il y a ceux qui tirent des avantages de la situation comme Cottard, et ceux qui en souffrent et résistent comme Tarrou. La Peste marque en effet une rupture, un cas de conscience pour beaucoup de personnages amenés à se remettre en question comme Rambert ou Paneloux.

Le roman se finit sur une note plutôt optimiste, l’occasion pour Camus de réaffirmer sa foi dans l’humain :malgré l’opression morale, la mort ou la maladie, l’humanité finit toujours par triompher sans oublier pour autant que le combat ne doit jamais s’arrêter.

Editions Gallimard (Folio) 278 pages, 4.60 euros

J.H.D. 

> autres chroniques



Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)