sommaire
@ disques
agenda
interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

chroniques de disques

Mark Eitzel
"The Invisible Man"
(Matador/PIAS)

Immersion douce dans Invisible Man avec The Boy With The Hammer In the Paper Bag.
Transition en fluidité avec Can You See ?
The Invisible Man est de nature rafraichissante, il s' écoule sereinement sans vous bousculer.
Une écoute en boucle sur une seule journée a un effet légèrement euphorisant.
Antidépresseur, où complément vitaminique, la musique de Mark Eitzel réussit à être essentielle:
on ne veut rien enlever. Tout ajout serait susceptible de rompre le délicat équilibre obtenu de mains de maître.
Idem pour le chant. Son chant élégant, planant en fait un oiseau rare. Ecoutez Shine, c'est irrésistible.
Orfèvre méticuleux, ME (pas mal comme initiales) applique à tous les titres de cet album, un savoir faire qui en impose.
Première œuvre de M. Eitzel avec l' outil informatique, elle nous assure que le bonheur à avenir de notre mécanisme auditif proviendra des créations de ce maître(oui encore une fois).

bsgd
(bsgd [AT] purjus [POINT] net [*]) 
>> achetez ce disque sur Amazon.fr >>

< autres chroniques <




Copyright 2000-2018 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)