sommaire
disques
agenda
@ interviews
articles

Inscrivez-vous à la newsletter PurJus

Laetitia et sa petite étoile au dessus de la tête

1 2 3 4

Elysian Fields - Queen on the Meadow
J'ai découvert çà quand j'ai commencé à chanter, on m'a fait une éducation musicale de "musique de filles", on va dire. Donc il y a eu du Elysian Fields, la miss Marshall de Cat power, PJ Harvey mais je pense que je m'en étais faite m'a petite éducation toute seule, en restant complètement bloquée sur "Rid of Me" et "Dry". Et ces petites bonnes femmes qu'on m'a présentées me touchent vraiment. [Jennifer Charles], je la trouve d'une féminité, d'une sensualité,... ouais d'une beauté. je l'ai vu une fois en live à Tourcoing, je l'ai trouvée exceptionnelle. Y'a ce côté impalpable quand tu la vois sur scène ou même quand tu l'entends. Et en même temps y'a cette proximité en disant : "ben ouais, ça c'est de la gonzesse !". Je sais pas si ça veut dire quelque chose mais bon. C'est plus de l'exaltation que j'essaye d'expliquer.

lors de ton concert à Grenoble je crois que toi également tu as mis en émoi pas mal de jeunes hommes dans la salle...
(ndlr : bon OK, j'avoue, oui, je parle surtout en mon nom c'est vrai)

Ce concert à Grenoble il a été vraiment super important pour moi. En plus je sortait de 4 jours de travail avec Olivier et Gaël qui m'on filé une pêche pas possible et une confiance aussi. Je sais que ça se dit pas qu'on a ou qu'on n'a pas eu confiance un temps, mais Grenoble, le Cabaret Frappé ça a été un nouveau départ. Ca m'a donné beaucoup de choses. Comme pas mal de dates que j'ai pu faire mais effectivement celle-là en particulier, parce qu'en plus c'était une des dernières. Et qui a relancé la machine pour les choses que j'ai décidé de faire, et qu'on a décidé de faire avec Olivier Mellano et Gaël Desbois. Ca me permet avec beaucoup de bonheur d'arrêter de dire JE et de dire plutôt ON.
Le ON s'est aussi –et je pense que ça le sera toujours– avec les gens qui m'écoutent. C'est une petite déclaration. Je sais que j'ai pas souvent l'occasion de dire aux gens qui viennent m'écouter que si j'en suis là c'est qui dégagent beaucoup contrairement à ce qu'on peut penser. Y'a pas moi sur scène et eux assis. Y'a une unité qui ne se ferait pas sans eux. Il ne font que participer à mon évolution. Et j'ai bien de la chance.

c'est pour cette raison que tu essayes de les faire participer entre les chansons en prenant la parole...
Je trouve ça super important. Je sais que quand je vais dans un concert, j'aime bien que l'artiste me parle. J'avais un rêve quand j'étais petite c'était de rencontrer le maximum de gens donc je pense que dans ces moments-là on a vachement de chance et qu'il faut en profiter, faut leur dire qu'on est là, qu'on sera toujours là, pas seulement pour un soir.

Et on espère que ce sera pour beaucoup de soirs encore.
Merci à Laetitia pour sa gentillesse et sa disponibilité.
Merci à Nicolas et Marie-Sophie de la Guinguette Pirate.

< autres interviews <





Copyright 2000-2017 PurJus.net - <redac [AT] purjus [POINT] net> [*]
([*] veuillez supprimer les espaces pour former l'adresse mail réelle, merci -
ceci est fait pour lutter contre les collecteurs automatiques d'emails -
anti-spam)